Y a une étoile pour chacun de nous

Y a tant d’étoiles dans le ciel
Y en a des milliers qui brillent d’amour
Choisis pour toi la plus belle
Et laisse-la éclairer tes jours
 
Angèle Arsenault (1943-2014)
 
 
 
L’Acadie des terres et forêts ou l’Acadie du monde
Réalisée en 1999, année du deuxième Congrès mondial acadien en Louisiane et du huitième Sommet de la Francophonie à Moncton, cette carte allégorique a connu un vif succès. Elle place délibérément Moncton au centre du monde, entourée des « villes étoiles » de l’univers francophone, à la bonne distance et dans la bonne direction. À cette échelle, l’Acadie des terres et forêts (non représentée) occupe aussi la place centrale de cette mappemonde, certes inusitée, mais non moins scientifique. « L’Acadie du monde », slogan du CMA 2014, acquiert ainsi une nouvelle signification.
 
L’Acadie des terres et forêts, une constellation qui éclaire l’avenir
Les étoiles représentent ici les quelques 70 communautés réparties sur cinq comtés (trois du Nouveau-Brunswick, un du Maine et un du Québec) qui composent l’Acadie des terres et forêts, la région hôtesse du CMA 2014. La superficie de chaque étoile est proportionnelle à la population de la localité représentée. Ensemble, les 50 étoiles forment une constellation qui brille sur une Terre sans frontières, ni internes, ni externes.